Catégorie: Productions en atelier

Le glossaire (#copy party, suite)

1 – Le glossaire, suite.

Après l’intervention  du matin, par Lionel Maurel,

Relevé collectif des mots nouveaux pour les participants, travail de documentation en ligne puis reformulation individuelle par chacun des participants, d’un élément de langage inédit pour elle/lui. À lire ici.

Cette suite vient s’ajouter au #glossaire en germe, démarré journée 1,  à lire ici.

Publicités

Creative commons & licence Art Libre

voici 2  licences possibles pour les créateurs afin de garder des droits tout en donnant la possibilité de partager et faire circuler l’oeuvre..

Creative Commons

Creative Commons est une organisation à but non lucratif qui a pour dessein de faciliter la diffusion et le partage des oeuvres tout en accompagnant les nouvelles pratiques de création à l’ère numerique.

Creative Commons propose gratuitement six licences qui permettent aux titulaires de droits d’auteur de mettre leurs oeuvres à disposition du public à des conditions prédéfinies. Les licences Creative Commons viennent en complément du droit applicable, elles ne se substituent pas au droit d’auteur.
Simples à utiliser et intégrées dans les standards du web, ces autorisations non exclusives permettent aux titulaires de droits d’autoriser le public à effectuer certaines utilisations, tout en ayant la possibilité de réserver les exploitations commerciales, les oeuvres dérivées et les conditions de redistribution.

infos

Licence ARTLIBRE

« Copyleft Attitude » a pour objectif de faire connaitre et promouvoir la notion de copyleft dans le domaine de l’art et au delà. Prendre modèle sur les pratiques liées aux logiciels libres pour s’en inspirer et les adapter à la création hors logiciel. C’est la raison pour laquelle nous avons mis au point la Licence Art Libre.


Licence Art Libre 1.3 (LAL 1.3)

Préambule :

Avec la Licence Art Libre, l’autorisation est donnée de copier, de diffuser et de transformer librement les oeuvres dans le respect des droits de l’auteur.

Loin d’ignorer ces droits, la Licence Art Libre les reconnaît et les protège. Elle en reformule l’exercice en permettant à tout un chacun de faire un usage créatif des productions de l’esprit quels que soient leur genre et leur forme d’expression.

Si, en règle générale, l’application du droit d’auteur conduit à restreindre l’accès aux oeuvres de l’esprit, la Licence Art Libre, au contraire, le favorise. L’intention est d’autoriser l’utilisation des ressources d’une oeuvre ; créer de nouvelles conditions de création pour amplifier les possibilités de création. La Licence Art Libre permet d’avoir jouissance des oeuvres tout en reconnaissant les droits et les responsabilités de chacun.

infos

jp

Kopimisme

Le Kopimisme (Kopimistsamfundet) est un mouvement reconnu comme une organisation religieuse en Suède, qui affirme que l’information est sacrée et pour laquelle le partage et la copie d’information est le sacrement1. Ses adeptes se font appeler Kopimistes (dérivé de copy me en anglais, qui signifie « Copiez-moi »).

(Source 14/3/2013 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Kopimisme )

Pour en savoir plus:

Site officiel (en suédois) :

DRM (Digital Rights Management) ou Gestion des droits numériques

Ont pour objectif de contrôler l’utilisation qui est faite des œuvres numériques.

Ces dispositifs techniques ou logiciels peuvent viser à :

  • restreindre la lecture du support à une zone géographique prévue (par exemple les zones des DVD) ;
  • restreindre la lecture du support à du matériel spécifique (par exemple les versions smartphone ou tablette) ;
  • restreindre la lecture du support à un constructeur ou vendeur (afin de bloquer la concurrence) ;
  • restreindre ou empêcher la copie privée du support (transfert vers un appareil externe) ;
  • restreindre ou verrouiller certaines fonctions de lecture du support (désactivation de l’avance rapide sur certains passages d’un DVD) ;
  • identifier et tatouer numériquement toute œuvre et tout équipement de lecture ou enregistrement (pour faciliter le pistage des copies non autorisées, mais surtout empêcher la personnalisation et donc le contrôle d’une technologie, par exemple empêcher l’installation d’un autre système d’exploitation sur un ordinateur).

…  suite

En image: DRM CHAIR

L’a-copie ?

Aujourd’hui, tout peut se copier sur le net ! mais demain les fournisseurs d’accès seront sans doute les maîtres décisionnaires en la matière.  les documents stoker bien entendu sur le disque dur de nos machines sont facile à copier. Mais  Apple..avec le développement de  icloude se substitut à la mémoire de nos outils, même si pour l’instant il permet une consultation même sans connexion, demain la copie sera sans doute moins aisée et soumise à conditions !

Code d’honneur

Dans certaines professions, comme les grands couturiers ou les cuisiniers de renom, le droit d’auteur n’existe pas. Apparaissent alors les « codes d’honneur ».

Par exemple, en reprenant la recette d’un collègue réputé, un grand cuisinier se devra d’améliorer celle-ci et non de la reproduire à l’identique. Il se conforme ainsi à une règle stricte et  implicite de loyauté, qui l’engage envers ses pairs.